animaux de madagascar

Madagascar héberge cinq familles de lémuriens (comprenant 15 genres) dont quatre endémiques puisqu'une seule espèce est également présente en dehors de la Grande Ile, à Mayotte. Malheureusement, d'après la dernière liste rouge de l'IUCN, 63% des 71 espèces de lémuriens de Madagascar sont menacés d'extinction : 11 sont dans une situation critique, 16 sont en danger et 18 sont vulnérables.

Les lémuriens de Madgascar appartiennent aux espèces suivantes :

Famille des Cheirogaleidae

  • Mirza coquereli

Famille des Lepilemuridae

Famille des Lemuridae

Famille des Indridae

Famille des Daubentoniidae

  • Daubentonia madagascariensis - Aye-Aye

La faune de madagascar:

Invertébrés

Un coléoptère girafe

L'estimation du nombre d'espèces d'invertébrés malgaches est de l'ordre de 100 000.

  • Insectes
    • Coléoptères:

Une de ces espèces endémiques est un coléoptère, dont le nom vulgaire est le coléoptère girafe.

    • Lépidoptères

On a observé plus de trois mille espèces de papillons, pour la plupart endémiques, notamment dans les forêts humides de l'Est. Certains sont particulièrement appréciés des collectionneurs, tels que le Comète de Madagascar (Argema mittrei) ou l'Urania (Urania ripheus).

 Poissons

L'ichtyofaune d'eau douce autochtone est très pauvre.

A l'inverse, les poissons marins comprennent de très nombreuses espèces.

Amphibiens

  • Grenouilles :

À Madagascar, il existe un certain nombre d'espèces de grenouilles endémiques, dont la minuscule Mantella auranthium, de couleur orange.

 Reptiles

Il existe plus de 300 espèces de reptiles

  • Tortues

Il est possible de voir un certain nombre d'espèces de tortues à Madagascar. Parmi elles, la tortue Pixis, qui aime sortir en temps de pluie.

  • Serpents

Madagascar abrite aussi plusieurs espèces de serpents, dont le Boa malgache aux reflets bleus.

  • Caméléons*

Madagascar héberge un grand nombre de caméléons dont des endémiques comme le caméléon panthère, Furcifer pardalis, qui témoigne d'un exceptionnel dimorphisme de couleur, le mâle vert avec des taches rouges et jaunes, la femelle orange mouchetée de noir.

Une autre espèce de caméléon endémique à Madagascar, appartenant aussi au genre Furcifer, est Furcifer minor, qui témoigne lui aussi d'une superbe association de couleurs. Les caméléons du genre Brookesia sont des animaux difficiles à observer car ils ont des capacités à se fondre dans leur environnement étonnantes. Ce sont des animaux principalement terrestres alors que les autres caméléons sont plutôt arboricoles. Ces petits caméléons (la plus grosse espèce Brookesia perarmata ne dépasse pas 11 cm queue comprise, la plus petite Brookesia minima mesure 3 cm) à queue courte ont des livrées tachées de brun et de gris avec parfois des excroissances osseuse ou de peaux qui masquent leur forme. Pour peu qu'ils restent immobiles le mimétisme avec le support, branches, feuilles mortes au sol ou mousses sur les troncs est quasi parfait. Brookesia superciliaris est une espèce qui vit au sol dans les forêts pluviales et se confond avec les feuilles mortes. Brookesia stumpffi une espèce largement répandue passe beaucoup de son temps allongé le long d'une branche et sa peau se confond avec l'écorce. Territoriaux et solitaires, ces caméléons montrent un fort taux d'endémisme et les espèces ont parfois des aires de répartition très limitées.

 Oiseaux

Un rollier terrestre à courte queue, endémique à Madagascar, très rare et extrêmement difficile à approcher

L'avifaune de Madagascar (voir la liste des espèces d'oiseaux de Madagascar) comprend 293 espèces dont 107 endémiques (y compris plusieurs nicheurs) et des familles complètes telles celle des Vangidae, actuellement incluse dans les Corvidae.

 Mammifères

Une famille de tangues Tenrecinae de Madagascar

La mammalofaune malgache est caractérisée par l'absence des grandes espèces africaines appartenant aux groupes mammaliens modernes aux affinités éthiopiennes (éléphants, girafes, rhinocéros, zèbres, cervidés, bovidés et félidés). De même, les groupes primitifs, tels les monotrèmes et les marsupiaux, sont également absents.

Il est généralement admis que les mammifères malgaches se sont différenciés à partir d'espèces africaines et diversifiés en occupant les niches écologiques vacantes. Cette théorie est particulièrement bien adaptée aux insectivores tenrecoïdes qui sont très variés tant en termes d'habitats que de comportements. Une sous-famille (Tenrecinae) a évolué vers des formes proches des hérissons tandis que l'autre (Oryzorictinae) comprend des espèces aquatiques (Limnogale), fouisseuses (Oryzorictes) et d'autres encore aux moeurs voisines des musaraignes (Microgale et Geogale).

Les lémuriens sont des primates endémiques de Madagascar. Les lémuriens comptent actuellement une 50e d'espèces différentes dont 17 en voie de disparition. Très récemment, 3 nouvelles espèces de lémuriens ont été découvertes sur la grande île. L'une des trois, un lémurien de taille minuscule, possède une grosse tête avec de gros yeux ronds adaptés à la vision nocturne.

Voir la Liste des lémuriens de Madagascar.

 Noes et références

Voir aussi

 Articles connexes

 Liens externes